Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sophie Trenier

un petit compte rendu de mes compétitions de course à pied.

Course des remparts, Provins, le 2/10/2022

Ce matin, réveil à 5h30 car la course est à 9h et il y a une heure de route. En plus, je dois me préparer puis préparer Cataleya.
Ma dernière participation remonte à 2019 avec l’apparition du nouveau parcours. 

Sur la route, il pleut. Je repense au déluge de l’année dernière où j’avais passé la matinée dans la voiture à l’abri avec Cataleya pendant qu’Henry courait. Je croise les doigts pour qu’on n’ai pas le même temps. 
 

On arrive avec une bonne heure d’avance. Je termine de donner le biberon à Cataleya qui n’a pas voulu le finir à 6h30 puis on part récupérer les dossards. Il pleut pas mal. Mais heureusement la pluie s’arrête vite et on peut aller s’échauffer sans se faire mouiller. 
 

On arrive à bien se placer avec Solenn. On ne devrait pas être trop gêné pour le départ. Mon objectif est de ne pas partir trop vite (contrairement aux dernières courses) pour pouvoir grimper la côte du trou au chat correctement et relancer plus facilement ensuite. 
 

A 9h on part. Nickel, je ne suis absolument pas gênée ni même bousculée. Je suis bien placée tout va bien. J’essaye de ne pas m’emballer pour respecter les allures fixées par Stéphane. Premier kilomètre en 4’14, un peu plus lent que prévu mais pas d’inquiétude. Je me sens bien et pas explosée comme à La Grande Paroisse. 
 

On arrive à la côte. Je l’entame aisément. Mais mes chaussures sont toutes lisses et le sol est glissant. Je dérape 2-3 fois du coup je suis prudente pour ne pas m’étaler. Le haut de la côte est difficile et je met un peu de temps à récupérer même une fois revenue dans les rues de Provins. 
Km2 en 4’54 (4’55 prévu par Stéphane donc nickel). J’ai l’impression que ce parcours monte plus que l’ancien. Ça n’arrête pas dans les rues de la ville haute. 
 

On sort des remparts. Ça grimpe encore légèrement mais je sais que la grande descente est proche. Quelques centaines de mètres devant j’aperçois la première de la course, Marine, suivie de Solenn puis Maeva et moi. On est toutes les 4 à quelques dizaines de mètres les unes des autres. Ça me booste. Je n’ai pas l’habitude d’être proche des premières. Je suis contente d’être en 4eme position et j’espère garder cette place. En plus sur le départ j’avais dit à Solenn “pas la peine que j’envisage un podium, on est plus de 400, il y a du niveau (Marine, Solenn, Maeva et forcément d’autres…). “. 
 

J’ai une sorte de point de côté qui commence à se former. J’entame la descente, prête à tout relâcher pour regagner un peu de terrain et de temps et là… le point de côté devient atroce. Je ne suis pas certaine que ce soit finalement un point. J’ai une douleur dans tout le ventre comme si je m’étais fait mal aux abdos. Je suis pliée en deux. J’ai du mal à avancer tellement j’ai mal. Je suis à deux doigts de m’arrêter pour essayer de faire passer. Mais je pense à ma place… j’ai envie de pleurer. J’étais en forme, tout allait bien et cette douleur qui apparaît (j’avais eu la même quelques semaines auparavant mais juste sur le côté gauche comme un point de côté énorme). Là c’est puissance 10 et dans tout le bas ventre. 
 

Je n’avance plus. Je me fais doubler petit à petit. Je vois Maeva s’éloigner. Et je crains de finir loin. Km 4 en 4’40. Ca passe mais j’ai l’impression d’avoir vraiment trop ralenti. J’aurais du exploser ce kilomètre avec la grosse descente. Au km5 Alexandre me double, m’encourage et ralenti un peu car il doit voir que je suis mal. 
 

La douleur passe légèrement et je suis capable de repartir un peu. Mais il reste un bon kilomètre. Je me retourne régulièrement pour me rassurer. Je ne vois pas de filles. Mais pour ce qui est du chrono c’est fichu. 
Sur la ligne droite finale j’essaye d’accélérer encore un peu. J’ai toujours mal mais beaucoup moins. Je ne comprend pas pourquoi j’ai cette douleur. J’avais dit à Solenn avant le départ que j’avais un peu mal aux abdos. Je ne pensais pas souffrir aussi soudainement. 
 

L’arrivée se profile. Je suis contente d’avoir gardé ma place même si je suis déçue d’avoir perdu autant de temps. Je pense avoir perdu au moins une minute. Peut être même plus. J’arrive quand même à terminer avec 11 secondes de moins qu’en 2019. 
 

Je termine en 29’11, je suis 53/438, 2/31 M0 et 4/158 femmes

Course des remparts, Provins, le 2/10/2022
Course des remparts, Provins, le 2/10/2022
Course des remparts, Provins, le 2/10/2022
Course des remparts, Provins, le 2/10/2022
Course des remparts, Provins, le 2/10/2022
Course des remparts, Provins, le 2/10/2022
Course des remparts, Provins, le 2/10/2022
Course des remparts, Provins, le 2/10/2022
Course des remparts, Provins, le 2/10/2022
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bravo car malgré la douleur tu as su gérer ! Beau panel de championnes sur le podium
Répondre
S
Oui heureusement qu’elle a fini par diminuer. Dommage j’ai perdu pas mal de temps mais bien contente d’avoir quand même conservé ma place ☺️☺️ C’était un joli podium